un film animé aux messages forts

« Il y a des choses que tu vois avec tes yeux, et d’autres que tu vois avec ton coeur.. », « laisse ton coeur te guider, il murmure, alors écoute le attentivement ».. L’autre jour j’ai revu ce dessin animé que je n’avais pas vu depuis 20ans (environs), je me suis souvenu de ces dialogues, de ces images, de cette musique et j’ai dit waaaw (mes yeux aussi l’ont dit à leur manière par ailleurs..). Le gosse que j’ai été avait soudainement refait surface et honnêtement, je l’assume fièrement. Car si il y a bien UN dessin animé que je serais fier de faire regarder à mes enfants, c’est bien celui là. The_Land_Before_Time_poster

Ce dessin animé est BEAU ! ! Il n’est pas niais. Il véhicule des messages forts. Et -grosse surprise- il n’est pas un Disney.. mais un Amblin (production dirigée par un certain Steven Spielberg). Effectivement Disney (que je respecte bien évidemment) ne possède pas le monopole des dessins animés qui marquent un enfant (ce fut mon cas). Je vais vous parler du « petit dinosaure et la vallée des merveilles » (The Land Before Time) par Don Bluth, sorti en 1988 sur nos écrans.

Commençons par résumer l’histoire. Comme vous l’avez deviné cela se situe « bien avant l’homme, le loup, la baleine et le mastodonte », au temps des dinosaures (rroooaaaar ! !). La Terre se dessèche et le climat.. euh.. part en sucette on peut le dire!!^^ Les troupeaux sont contraints de se déplacer à l’Ouest où (selon une légende) se trouve une grande vallée merveilleuse avec de l’eau de l’herbe et des arbres à perte de vue. Un petit dinosaure, « petit pied » (« little foot »), issu de la famille des longs coups (probablement un diplodocus), entreprend le voyage avec sa mère et ses grands parents. Malheureusement, un terrible T-Rex nommé « dent trenchante » va les attaquer. Pendant la lutte va avoir lieu la dérive des continents, causant un terrible séisme qui va séparer Petit Pied de ses grands parents. Sa maman gravement blessée va succomber à ses blessures. Petit Pied, livré à lui-même va poursuivre la quête et va rencontrer d’autres enfants dinosaures perdus, tous de races différentes, qui vont devenir ses amis.

Petit Pied.. si petit et si vaillant déjà

Petit Pied.. si petit et si vaillant déjà

Premier de mes coups de coeur. Ce long-métrage met l’accent sur plein de messages forts. L’espoir, le combat contre la fatalité, l’antiracisme, et l’accomplissement personnel et collectif. Pendant de nombreuses étapes du voyage, nos héros douteront, se diviseront (à l’image de Cera, la petite tricératops fière), mais se montreront toujours plus forts par la suite.

Deuxième coup de coeur, la musique. Compositeur pour le film, le grand James Horner, qui nous a malheureusement quitté cette année. Je ferais très certainement un article sur, selon moi, « le plus grand compositeur de cinéma » qui possède une œuvre immense regroupant des bandes originales célèbres dans des films aux multiples récompenses (Braveheart, Titanic, Avatar, Willow, Troie, Aliens, Appollo 13, Le nom de la rose…). Dans ce film, le leitmotiv musical met l’accent sur la dimension épique de cette odyssée sans ne jamais trop en faire. Les instruments à cordes et les bois sont les instruments que l’on entend le plus souvent. Un troisième thème interprété par un choeur de femmes revient également de temps à autre. Les deux thèmes principaux sont repris dans le générique de fin, la chanson « If we hold on together » interprétée par la grande Diana Ross.

James Horner (1952 - 2015) un grand nom de la musique qui aujourd'hui nous manque..

James Horner (1952 – 2015) un grand nom de la musique qui aujourd’hui nous manque..

Troisième coup de coeur, son réalisateur. Don Bluth a travaillé chez Disney comme animateur de 1971 à 1979. Nous lui devons Robin des Bois (1973), Les Aventures De Bernard Et Bianca (1977) ou encore Rox Et Rouky (1981). Il va fonder diverses boîtes de production et travailler souvent avec Lucas et Spielberg. De cette époque, hormis «Le Petit Dinosaure.. », nous lui devons « Fievel et Le Nouveau Monde » (1986), « Rock – O – Rico » -mélangeant cartoon et humains-(1991), « Poucelina » (1994) ou encore « Anastasia » (1997).

Don Bluth ici en pleine création dans les années 80.. oh Mrs Bisby une autre de ses créations !!

Don Bluth ici en pleine création dans les années 80.. oh Mrs Bisby une autre de ses créations !!

 

 

 

 

Seul petit bémol, les suites… Mais NAN LES GARS POURQUOI ! ! ! Comment dire, à partir de 1994, le chef-d’oeuvre a été décliné en plusieurs suites pour la télévision en y incluant des chansons un peu à la manière d’un dessin animé Disney et cela a eu pour ainsi dire.. un accueil qu’était pas trop pareil. ^^ (Même si le grand Roger Carel a continué longtemps de doubler la voix française de Petrie -un petit ptérodactyle un peu peureux-)

 

L'étoile d'arbre est le cadeau de sa maman.. elle redonnera fois à Petit Pied à de nombreuses reprises

L’étoile d’arbre est le cadeau de sa maman.. elle redonnera fois à Petit Pied à de nombreuses reprises

Cela ne fait rien, c’est bien du dessin animé de 1988 dont il était question. J’encourage vraiment les plus jeunes à le voir. Cela puisse-t-il reboulverser des mentalités, donner des leçons de vie.

L'amitié c'est quand même beau

L’amitié c’est quand même beau

Publicités

Gros gros chat tacheté.. et METAL ! ! ! \m/

« Hawdy fellows !! Welcome to Arlington, Texas !!  Right here we love HEAVY METAL music ! ! !».. cherchez l’intrus dans la phrase.. comment ça cliché ??:p Queneni vile lardons, loin de moi l’idée de proférer de sarcastiques collibets sur nos amis d’outre-atlantique voyons !! Vous n’avez rien compris à mon introduction ? C’est normal c’était mon but  !! ^^ Bref j’écris, j’écris, je gagne des lignes certes je ne vais pas continuer à m’attarder de rajouter des lignes sans fin où je parle pour ne rien dire c’est une technique qui ne fonctionne qu’une fois.. BREF ! ! ! pardon.. de quoi est-il question aujourd’hui ? Ah oui de Texas, de Heavy Metal, et de Heavy Metal qui vient du Texas ! ! ! Ooyeaah.. euh pardon je voulais dire.. Ooowyyiiihaaa !! Comment ça cliché ? Queneni vile lardons.. RAAAAAAAH ENCHAîNE ! ! ! ok ok du calme (oui je me répond à moi même, pratique très répandue)

Pantera 1

bah il est où le chaton? oh pardon.. non non, rien..

BIEN !! Je vous dit Texas, je vous dit Heavy Metal, je vous dit gros barbus et chauve tatoué, vous me dites ? Euh.. Baboulinet ? Mais naaan ! ! ! PANTERA ! ! !

Formé en 1982 par 2 jeunes frères répondant aux doux noms de Vinnie Paul (né Vincent Abbot) et Diamond Darrel (plus tard Dimebag Darrel, né Darrel Abbot), ce groupe texan a traversé les ages sans être « has been ». Encore de nos jours, en 2015, soit plus de 10ans après la séparation du groupe, plus de 10ans après l’assassinat de Dimebag Darrel, des gamins arrivent à en écouter sans ressentir un quelconque plaisir coupable. Pantera n’a jamais été et ne sera jamais kitch.. euh.. parlons nous de la période glam metal que le groupe lui même détestait évoquer ?? rhooo ça va, personne n’est parfait non plus, et puis quelques gens aimaient bien aussi!! Je crois.. :p ^^

pantera7

Avant (en haut) / Après (en bas) .. ah oui quand même !!!

La première période du groupe (1982 – 1986) fût marquée par la grande vague de Glam Metal, un Metal/Hard Rock haut en couleurs, cuir et paillettes (grrr.. miaww..^^) qui faisait un tabac parmi d’autre sous-genres populaires à l’époque. A l’époque, le groupe était composé de Vinnie Paul à la batterie, son petit frère ultra-talentueux Dimebag Darrel (Diamond à l’époque) à la guitare, Rex Brown à la basse et Terry Glaze au micro. De ses années naîtront 3 albums (« Metal Magic », « Project In The Jungle » et « I Am The Night »).

En 1986, constatant que le vent tourne pour le Glam Metal, au vu des succès grandissant de groupes tels que Metallica, Slayer, le combo texan souhaite alors s’orienter vers d’autres horizons, moins pailleté plus torturé et plus sombre. Ce que Terry ne souhaitera pas, il sera alors évincé du groupe par un jeune chanteur au fort potentiel originaire de la Nouvelle-Orléans.. Son nom.. Phil Anselmo ! ! ! Un album intitulé « Power Metal » verra le jour en 1988. Il marque une véritable période de transition entre le Pantera ancien et le Pantera qui allait (re)naître.

Phil Anselmo, la recrue qui allait changer la donne.. calin ??

Phil Anselmo, la recrue qui allait changer la donne.. calin ??

Deux ans passèrent, et là c’est le choc ! ! L’album « Cowboys From Hell » arrive dans les bacs. Il est considéré par beaucoup comme le premier « vrai » album de Pantera tellement il aura déclenché un raz de marré dans l’univers musical de l’époque. Le «Groove Metal» venait de faire son apparition. Il s’agit d’un Heavy Metal à l’accordage bien plus grave, aux rythmes variés (souvent changeant), le guitariste inclus des riffs groovy avec saturation poussée au maximum, et chaque groupe n’hésite pas à revendiquer fièrement ses origines (particulièrement Sepultura et Lamb of God). Ce genre connaîtra une évolution qui donnera naissance à d’autres styles tels que le Metalcore ou le Sludge Metal.

Pantera4

Dimebag Darrel (1966 – 2004), l’un des plus grands guitaristes heavy metal

La décennie des années 90 se traduira par un groupe au sommet de son art, suscitant des records d’affluences dans les concerts et festivals rock-metal à travers la planète. Encore 4 albums, de plus en plus bourrins, naîtront avec toujours autant d’impact (Vulgar Display Of Power (92), Far Beyond Driven (94), Great Southern Trendkill (96) et Reinventing The Steel (99)). Malheureusement, en 2001, en raison de tensions trop fortes entre les membres suite à diverses raisons (problèmes d’ego, surconsommation de substances diverses et variées.. :p), le groupe se sépare. Mais le pire n’est pas là..
Columbus dans l’Ohio 8 Décembre 2004, Dimebag et Vinnie donnent un concert à l’Alrosa Villa Club avec Damageplan, groupe formé par les deux frangins un an plus tôt. Dans le public se trouve Nathan Gale, un maniaque de 35ans radié de l’armé pour schizophrénie. Il a avec lui un pistolet semi-automatique (comment les vigiles ont pu ne pas le voir.. ? :/ passons..). Compositeur raté, il reproche à Pantera d’avoir volé sa musique. Nathan se rue sur scène et abat Dimebag de 5 balles dans la tête avant de tirer sur le public (4 autres morts). Un policier profite que le malade recharge son arme pour le descendre. Dimebag aura par la suite bien des hommages de différents groupes (Zack Wylde composera « In This River », Avenged Sevenfold composera « Betrayed », et j’en passe..). Compositeur de génie, soliste divin, explorateur musical hors-pair et véritable monstre sacré du Heavy Metal, Dimebag Darrell repose avec, dans son cercueil, la guitare noire et jaune d’Eddie Van Halen qu’on aperçoit sur l’album « Van Halen II ». 8 Décembre 2004, le jour où un malade nous a privé d’une légende et de quatre malheureux.

pantera5

Dimebag en plein effort

Quant à Phil Anselmo, il continuera de mener ses projets avec différents groupes (dont Down le plus connu avec lequel il tourne depuis plus de 20ans à travers le monde).

En conclusion, la musique de Pantera aura connu diverses facettes. Elle a eu un impact tel dans la musique extrême, qu’aucun fan de Heavy Metal ne peut ignorer Pantera. Pantera, que l’on aime ou que l’on n’aime pas, que l’on préfère telle ou telle période, c’est un groupe qui se respecte, et dont la musique traverse les décennies sans jamais perdre son impact.

Peut être ne vous ai-je rien appris, mais sachez qu’il est toujours bon de se remémorer ses classiques.

pantera3

Ici au Texas, on se marre bien..

pantera 2

Dimebag et Rex : « Caliiiin » Phil : « mais qu’est ce qu’ils foutent? » Vinnie: « rhooo laisse.. »